Yannick : « J’ai envie de naviguer… Enfin ! »

C’est un secret pour personne. Yannick repart sur un projet Mini et sera au départ de la prochaine édition, à La Rochelle, en 2017. Le bateau est acheté, le nom est choisi, le chantier avance… On fait le point avec lui.
Yannick, pourquoi te relances-tu  sur un projet Mini ?
Quand je rentrais sous gréement de fortune, après mon démâtage au large du Portugal, lors de la Mini transat 2013, je me suis dit que je ne pouvais pas m’arrêter là. Parce que j’aime trop être en mer. Parce que je veux traverser l’Atlantique sur un 6.50 en course. Parce que je veux finir la Mini. Naviguer sur ces bateaux est tout simplement magique.
Au final, la dernière fois, je n’ai pas fait beaucoup de bateau. Plus du chantier et  du fait-divers… Et là j’ai envie de passer du temps sur l’eau. De prendre enfin du plaisir et d’arrêter de galérer.
D’où un bateau neuf ?
J’aurais pu repartir avec Diaoulic, mais le bateau n’était plus assez performant à mon goût. Alors j’ai commandé un nouveau Pogo3 au chantier Structures. Le bateau de Série me convient bien. J’aime la régate en monotype ; le combat à armes égales.
Et alors ce petit nom, Dragobert, ça vient d’où ?
Ahahahaha ! C’est le nom de mon doudou… Non, je plaisante ! Mais c’est un clin d’oeil à Alice et Oscar, ma nièce et mon neveu. Lors de la dernière Mini, ils m’avaient offert deux petites peluches à mettre dans le bateau. Cette fois, j’ai piqué le nom de leur doudou ! Je passe du petit diable au doudou…
doudou
Pourquoi repartir pour 2017 et ne pas avoir fait la Mini en 2015 ?
Le dossier d’assurance a été très long à résoudre après mon échouement en Angleterre en mai 2013. Entre le courtier de Quimperlé, l’assureur allemand et les experts anglais, les dossiers à remplir, les pièces à fournir, les coups de téléphone, les mails… c’était un travail administratif qui m’a demandé beaucoup d’énergie et de temps. Finalement après 26 mois de lutte, grâce à deux nouveaux interlocuteurs efficaces, tout a été résolu en moins de deux mois…
J’ai aussi mon job au sein d’ASI. J’ai la chance d’être dans une entreprise où j’ai pu cumuler tous mes congés et prendre du sans-solde pour faire la Mini en 2013. Je me voyais mal leur dire que je repartais tout de suite…
Enfin, soyons clairs, je n’avais plus d’argent tout simplement.
Où en es-tu aujourd’hui ?
La première étape, c’est de finir le puzzle afin que le bateau soit prêt à naviguer. J’ai acheté un bateau « non fini »,  ce qui me permet de faire des trucs à ma sauce et de réduire le budget. On a quasiment fini d’installer l’accastillage et l’électronique. J’espère le mettre à l’eau en mars.
2015-11-13_18-46-22
Et ensuite ?
Mon planning de régates est prêt. Je commence par du double, avec la Lorient-Bretagne Sud. Après la Pornichet Select en solo fin avril. Puis, j’enchaîne avec la grosse régate de l’année : la Mini en mai, 500 milles tout seul, au départ et à l’arrivée de La ­Trinité-sur-Mer. Et ensuite le trophée MAP, 220 milles en solitaire à Douarnenez en juin.
Et je pense faire ma qualif’en solo cet été (Une boucle de 1000 milles entre Roscoff, l’Irlande et l’Ile de Ré).
Comment jauges-tu le circuit Mini ?
Il y a un gros renouveau comme après chaque édition, et d’autant plus ce coup-ci, avec en série l’arrivée des  Pogo 3 et des Offset. Ça ouvre le jeu.
Pour les Proto, la grande inconnue reste bien entendu les foils qui devraient se développer.
Le circuit va être passionnant à suivre dans les deux catégories.
Où en es-tu côté sponsor ?
J’ai un pool de fidèles partenaires techniques. Et quelques petits coups de pouces financiers. Mais pas de quoi financer le projet pour l’instant. J’ai acheté le bateau à mes frais.
Ce projet, c’est une belle histoire à partager, un excellent support de communication interne. J’adore échanger avec mes partenaires et leur faire vivre mon projet.  Le côté démarchage n’est pas facile, il faut convaincre quelques entreprises de rejoindre l’aventure.
Un objectif ?
Me qualifier pour la Mini cette année.
En attendant, j’ai plus que hâte de mettre en bateau à l’eau, hâte de le montrer à mes partenaires, hâte de retrouver le circuit Mini. Et Naviguer. Enfin !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s