Mini en mai et MAP

18527081_10154995766430971_6109754840380229504_oLe programme a été intense depuis la mise à l’eau de Dragobert en avril, après la Pornichet Select, nous avons pris le départ de la « mini en mai » (boucle de 500 milles entre La trinité, l’ile de sein, et l’ile d’Oleron), et du « trophée MAP » (Parcours de 220 milles entre Douarnenez et le phare des birvideaux à l’entrée de la baie de Quiberon).

Mini en Mai

Une course qui s’est bien passée pour Yannick et Dragobert qui prennent une encourageante 8ème place malgré de la fatigue au moment de prendre le départ. La course s’est déroulée sur deux rythmes, une première partie ou Yannick s’est préservé (de La Trinité à la mer d’Iroise puis de la mer d’Iroise à l’entrée de la Gironde) : « J’ai passé beaucoup de temps à la bannette du mardi au jeudi, ce n’est pas très bon pour la performance, mais la course était longue et j’étais fatigué en prenant le départ. ». Yannick occupe une place dans le top 10 pendant cette phase. « J’ai fait un bon début de course, mais je n’étais pas très rapide sur les bords de portant, du coup j’ai perdu quelques places ».

« C’est au retour, à partir de l’ile d’Oleron que je me suis mis en mode au taquet, les dernière 24h à fond à la barre quasi tout le temps, calé dans le tableau arrière de Tanguy. Lui aussi était bien à fond, en approche des sables d’Olonnes,  nous avons gardé le spi alors que le vent montait, Dragobert filait a vive allure (14/16 noeuds), mais le vent a refusé et nous avons du affaler. C’est un super moment de la course. »

18359114_792972284200944_1633891292144476895_o

« Finalement je termine 8ème, je suis content de ma trajectoire et surtout du changement de rythme que j’ai réussi à faire, ça fait du bien de faire de la régate à fond ! C’était la course longue de préparation à la Transat, c’était important de la faire malgré la fatigue ».

MAP

Jeudi 8 juin départ du MAP à Douarnenez. Pour la première fois de la saison, mon début de course n’est pas bon… 10 bateaux derrière à la première bouée. Appliqué lors de la sortie de la baie de Douarnenez et un bon coup avec le courant au ras de sein me replace en 7ème position. Malheureusement la tête de flotte a pris un peu d’avance, et j’ai creusé sur le paquet, je me retrouve un peu isolé et ferais toute la course retour au contact de 3 protos mais sans bateau de série à proximité. J’ai fais la course à fond du début à la fin et n’ai dormi que quelques minutes sur 30 heures de courses.

Je fini 7ème pas très loin du paquet de tête, un résultat encourageant.

18423125_10154995768445971_2368980967470178356_o

Bilan des courses de préparation

Le bilan des 3 courses d’avant saison est satisfaisant. Sans préparation et fatigué, il m’aura fallu 3 courses pour trouver le rythme. Je finis les 3 courses derrière le paquet des « pro ». Mes trajectoires ont été plutôt bonnes, il me manque un peu de vitesse pour jouer avec eux (Ils sont bons, affutés et ne font pas beaucoup d’erreur).

Je vais m’atteler à arriver reposé au départ de la transat et j’espère que des belles voiles m’apporteront un peu d’aisance (Mon jeu de voile a maintenant 5000 milles et commence à tirer la langue).

20170506_190234

Et maintenant ?

Dragobert est à Brest après un convoyage la nuit dernière. Quelques entrainements pour garder le rythme, de la logistique, une préparation physique intensive et un chantier d’été pour vérifier que tout est bien en place et remplacer quelques pièces ou bouts usés, et nous serons prêt pour rejoindre La Rochelle fin septembre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s